Le principe de rareté dans l’influence

C’est bien connu, les choses rares suscitent et aiguisent notre intérêt, d’où la sempiternelle recherche de « la perle rare » dans tous les domaines de notre vie.

Il s’agit d’un automatisme qui nous ramène tout droit aux grottes des hommes préhistoriques. Quand il y avait de la nourriture, il fallait manger, car nul ne savait de quoi demain serait fait. Des milliers d’années plus tard, cette expérience a toujours des conséquences sur nous. Nos grottes sont devenues plus sophistiquées, mais le mécanisme demeure bien ancré dans notre cerveau reptilien – celui qui veille à notre survie.

La bonne nouvelle, c’est que réagir par le biais d’un automatisme nous permet d’éviter une réflexion longue pour passer directement à une décision. Un raccourci dont nous sommes friands en tant que Business(wo)men débordés. La mauvaise nouvelle, c’est qu’il nous arrive de payer chers ces raccourcis.

Car ce principe de la rareté nous fait faire des choses étonnantes. Comme des montagnards qui grimpent sur les pics les plus inaccessibles du monde en quête d’une fleur rare nommée Edelweiss ! Nous, qui nous jetons sur une édition limitée et en payons le prix fort ! – mais montrerions-nous le même intérêt si le produits en question était disponible en grande quantité ? La marque à la pomme – pour ne pas la nommer- utilise systématiquement ce principe pour la sortie de ses produits. Au lieu de servir tout le monde avec la dernière version de l’iPhone, l’offre de départ était limitée. Il fallait faire la queue pendant des heures, réserver le produit ou connaître quelqu’un pour posséder un de ces nouveaux bijoux.

Je vous invite donc à vous poser la question la prochaine fois que vous vous extasiez devant une édition limitée, une pièce unique ou un prototype. Lui porteriez-vous autant d’attention s’il n’était pas rare. Êtes-vous en train de vous faire influencer par le principe de la rareté en prenant un raccourci : rare égale désirable ? Ou est-ce que vous le désirez vraiment pour ce qu’il est ? A méditer !

Extrait du livre sur l’Influence dans la collection « Histoires du Soir pour Business(wo)men débordés » à paraître en février 2012.