Cuisses de pigeonneau

J’en conviens – il n’y pas grand-chose à manger après une cuisse de pigeonneau  – mais ce qu’il y a est absolument délicieux, facile à préparer et idéal pour accompagner votre apéritif. Ceci dit il suffit d’en servir 4 à 5 par personne pour en faire une entrée originale.


Vous chauffez un peu d’huile dans une poêle et vous y déposez les cuisses préalablement salés et poivrés côté peau. Faites attention que l’huile soit bien chaude sans la brûler. Vous baissez un peu, mais continuez à saisir à feu vif pendant 10 minutes (oui je sais, cela paraît long mais c’est comme cela que la peau va devenir croustillante !). Au bout de 10 minutes vous les retournez et saisissez 5 minutes de l’autre côté.


Pendant ce temps vous préparez de l’ail, et du persil, les deux finement  hachés. Vous ajoutez l’ail pendant les deux dernières minutes de cuisson pour être sûr qu’il soit cuit.Vous ajoutez le persil au moment où vous éteignez le feu et vous mélangez le tout.


Servez dans la poêle ou bien sur des assiettes individuelles – vous n’allez pas résister à vous lécher les doigts !