Vous avez le choix !

Nous avons déjà abordé le thème du choix dans plusieurs articles et sous différents angles. Par exemple :

 

  • Est-ce qu’il FAUT travailler ou est-ce que j’ai fait le choix de ne pas vouloir dormir sous un pont ? (voir : « Il faut ? ou pas ? »)
  • Vous avez le choix dans votre attitude comment vous acceptez ce qui vous arrive (voir : « Tout se passe toujours pour le mieux »).

J’ai une image haute en couleurs en tête quand je vous parle des choix dans votre vie. C’est un dessin animé avec pour héro notre ami canard en marinière. Donald a sur une de ses épaules sa version miniature en diablotin et sur l’autre en version ange. Il écoute les deux et essaie de prendre la bonne décision par rapport à leurs opinions très divergentes – vous imaginez le topo.

 
Cette image exprime que la plupart de nos choix sont précédés d’une conversation – très privée – qui se passe en règle générale dans nos têtes. Je vous explique à travers l’exemple de la naissance de mes livres.
•    Mon « mini-moi » rouge me disait que je ne savais pas écrire (car c’est ce que mes profs m’avaient dit à l’école !) à quoi mon mini-moi en blanc répondait que je savais captiver un public à travers un discours. Fallait donc juste le coucher sur papier !
•    Mon mini-moi rouge me disait qu’il y avait déjà des milliers d’ouvrages business sur les même thèmes, à quoi mon mini-moi blanc répondait qu’il suffisait de reconditionner le thème de façon originale ! … et ainsi de suite

 

A chaque étape j’avais le choix d’écouter mon mini-moi rouge et d’abandonner mon beau projet ou bien d’écouter mon mini-moi blanc et continuer !

 
Je ne vous ai pas dit qu’il est facile de prendre la ‘bonne’ décision. En revanche ce qui est important, c’est de savoir qu’on a le choix d’écouter ces deux voix et de n’en retenir qu’une !

 
Quelles sont vos conversations privées avec votre mini-rouge et mini-blanc ? Vous vous en êtes déjà rendu compte ? – Si ce n’était pas le cas jusqu’à aujourd’hui, alors c’est peut-être le moment d’ouvrir  vos oreilles internes et de choisir à qui vous avez envie de donner raison.
Excellents choix à vous !