Criser ou changer

 

 

Je regarde mes enfants faire leurs devoirs en écoutant de la musique tout en surveillant l’écran de leur ordinateur pour suivre un « chat » et sans oublier de manger des chips.

 
Au lieu de communiquer avec nos amis de vive voix, nous leur envoyons des SMS, des emails et nous postons notre quotidien sur facebook. Vous avez essayé de résister ? Moi oui, et je me suis très vite sentie exclue.

 
J’ai fini par suivre l’exemple de mes enfants, de mes collègues et de mes amis. J’étais à nouveau dans l’actualité.

 
Les journaux et les chaînes TV crient à la crise. Et si cette crise n’était qu’un monde qui change ? Ou plutôt notre propre incapacité à nous adapter au changement ?

 
La Crise n’est pas une vague qui est venue pour repartir. C’est le changement de notre monde, aussi violent qu’un tsunami pour certains mais qui est venu pour rester. Vu sous cet angle, nous pouvons nous morfondre dans les regrets du « bon vieux temps » ou bien nous adapter et profiter de la nouvelle réalité.

 
Ce n’est pas simple et c’est même très compliqué pour beaucoup. 
Et vous, avez-vous plutôt tendance à attendre la fin de la crise ou avez-vous pris le parti du changement ?