Archives mensuelles : décembre 2013

Ici et maintenant

buddha_with_santa_hat_ii_christmas_tree_ornaments-r603f9cc09c7b40a1a42ee479308e2d30_x7s2y_8byvr_512

 

Quand j’écoute mes pensées, je m’entends m’inquiéter sans cesse : « j’espère que mon RER sera à l’heure, pourvu que les enfants aient entendu leur réveil, quelles questions mes clients vont-ils me poser ?  … »

 


Toujours des interrogations et des inquiétudes qui concernent le futur. Et pourtant, je ne peux pas contrôler le futur à coup d’inquiétudes ! – Elles ne servent qu’à pourrir le présent.

 


D’un autre côté j’ai des pensées qui concernent le passé. Elles commencent en général par « j’aurais dû … leur demander, les appeler, les prévenir, l’organiser…. ». Mais là non plus, je n’ai aucun pouvoir. Aucun. C’est trop tard.  C’est le passé.

 


En revanche, ici et maintenant j’ai le choix. Je peux faire et penser ce que bon me semble. Je peux décider de prendre le temps de composer cet article, de le peaufiner,  de me faire une tasse de thé, de faire une pause … de profiter de la vie.

 


Avant de vous quitter pour les fêtes de fin d’année j’ai envie de vous inviter au présent, le seul moment sur lequel vous avez la toute-puissance : l’ici et maintenant !  Qu’en ferez-vous ? J’espère que vous allez en profiter pleinement !

 

 

Ensemble

Anna-Gavalda-Ensemble-cest-tout

 

« Ensemble c’est tout » est le nom d’un livre d’Anna Gavalda que j’affectionne particulièrement. Trois personnes avec des problèmes personnels énormes, des casseroles et autre états d’âmes s’en sortent parce qu’ils sont ensemble.

 

 

Chacun « donne » quelque chose sans demander un retour. Le premier donne du logement (son appartement étant trop grand pour lui tout seul de toute manière), l’autre fait à manger parce qu’il est un chef passionné et la troisième s’occupe des lieux (et de la grand-mère plus tard dans l’histoire).  Chacun donne, mais aucun des trois n’attend un retour des autres deux.

 

 

C’est en quoi ce livre traduit un principe qui m’est cher. Quand je donne parce que j’en ai envie, un retour m’est fait, plus tard. Ce n’est pas forcément la personne à qui j’ai donné qui me rend un service. Peu importe, c’est l’équilibre final qui compte.

 

 

Avez-vous déjà expérimenté ce phénomène ? Alors peut-être avez-vous envie de donner pour ensemble mieux réussir ?

 

 

Conseil de maman Keller

 

Lever de soleil PlascassierUn ami me raconta que quand il était petit, sa maman le réveillait chaque matin en lui rappelant : « Tu n’as pas le droit de te lever sans te dire qu’aujourd’hui sera une bonne journée !».  

 

Imaginez la portée de cette injonction sur un enfant. Lui apprendre dès son plus jeune âge que toutes les journées sont bonnes, quelles qu’elles soient ! Même celles que nous appréhendons peuvent finalement être de « bonnes » journées. Elles nous apportent un enseignement, une expérience, de la sagesse ou encore nous apprennent la patience.

 

Nous ne sommes pas en guerre, nous mangeons à notre faim, nous avons l’éducation et un pays magnifique… : de quoi nous dire qu’une journée est bonne dès le réveil.

 

Et si vous démarriez votre semaine en suivant le conseil de maman Keller ?