Une opinion qui exclut

 

Je l’avoue, il m’arrive de vouloir avoir raison.

 

mésententeHier soir, je dînais à côté de quelqu’un qui avait désespérément envie d’avoir raison. J’étais d’accord avec une partie de ce qu’il affirmait mais son besoin de détenir LA vérité m’a exaspérée, je l’avoue.

 

Pourtant je sais bien que les opinions trop tranchées sont une source de conflit. Par exemple, l’opinion exclusive que l’église catholique défend par rapport au préservatif a ses vertus … mais fait fi de l’épidémie du SIDA !

 

Sur les sujets que je connais très bien depuis des années (la vente et la négociation), je sais ce qui marche et ce qui ne marche pas. J’ai appris cependant à ne pas imposer mon point de vue aux participants de mes séminaires. D’abord parce que c’est le meilleur moyen pour qu’ils ne m’écoutent pas, et puis, pourquoi fermer la porte à une nouvelle approche qui pourrait se révéler plus efficace, au moins dans certains cas ?

 

Et vous, laissez-vous un peu de place pour l’opinion des autres ?