Gravé dans le marbre

 

Laura Flane lightBac avec mention très bien et 3 prix au concours de piano de Radio France. Un choix s’impose : continuer avec les études ou se consacrer à la composition et aux concerts ? La raison l’emporte : Sciences Politiques, suivies d’une carrière toute tracée. 

 

 

30 ans. Congé sabbatique. La musique prend la place centrale. Les concerts s’enchaînent, un premier disque voit le jour, la presse en parle et le nombre de fans augmente quotidiennement. 

 

 

En regardant la vie de Laura Flane, je me rends compte qu’une décision n’a pas besoin d’être gravée dans le marbre. La décision de faire d’excellentes études lui a certainement permis de mûrir et de démarrer sa carrière de musicienne avec un recul qu’elle n’aurait pas eu à 20 ans. Ne peut-on pas apprendre toutes sortes de choses à tout âge ? Je peux changer de camp politique, de croyance, d’opinion ou de carrière à n’importe quel moment !  La seule personne qui m’en empêche ? – c’est moi !  

 

 

Y a t’il des choses que vous pensez avoir gravé dans le marbre ? Besoin d’un coup de pouce pour faire le grand saut ?  – Inspirez vous par Laura Flane, qui est décrite comme « une artiste d’une sensibilité rare, qui décrit avec justesse le temps qui passe, le bonheur comme les difficultés de l’amour, les souvenirs de l’enfance et les zigzags de la vie. »  

 

 

RDV le mercredi 26 mars à 20h30 à l’Entrepôt, tout près du métro Pernety, dans le 14ème à Paris !