Archives mensuelles : mai 2014

Le miroir-loupe

 

La vie est bien faite. Lorsque mes rides ont commencé à se creuser, ma vue a commencé à baisser ! C’est un délicat équilibre prévu par la nature… jusqu’au moment où un miroir loupe fait son apparition dans la salle de bains !

 

miroir loupe
La vue retrouvée, j’étais horripilée par les ravages du temps. Tous les jours je vérifiais si c’était aussi grave que ce que j’avais en tête de la veille. Et tous les jours c’était encore pire !  Jusqu’au jour où j’ai décidé de porter mon attention sur autre chose.

 

Il est tellement simple de s’engager dans une spirale négative en prêtant notre attention à une imperfection ou un problème. A force de nourrir ces derniers de notre attention ils grandissent. Pourtant nous avons le choix de porter notre point de mire où bon nous semble.

 

Mon choix est fait. Et le vôtre ?

 

 

La confiance

 

 

Un partage d’Etienne, père de 3 enfants adultes et grand-père d’un 1 petit-enfant (bientôt 2) :

 

 

« Un ami me demandait comment aider sa fille de 15 ans qui se renferme sur elle-même, ne voit presque plus ses amis, passe tout son temps libre à regarder des films sur son ordinateur et réagit avec violence aux tentatives de ses parents de se rapprocher d’elle.

 

 

J’aimerais avoir la réponse à cette question pour régler à jamais le mal-être des adolescents.

 

 

Chaque enfant est différent et aucune méthode ne fonctionne à coup sûr. En revanche, il est un double remède qui peut faire des miracles : admirer et montrer l’exemple.

 

 

La vie d’adulte fait peur aux jeunes. La plupart se sentent inadaptés, insuffisants, incapables, bref, pas du tout prêts à se battre alors qu’on n’a cessé de leur dire que la vie est un combat.  

 

 

Si je devais choisir une seule chose à transmettre à mes enfants et à toute personne en quête de bonheur, ce serait la confiance en soi. Plus que jamais, j’utilise deux moyens pour faire grandir cette confiance en soi : j’admire et je montre l’exemple.

 

 

Admirons l’autre parce qu’il est une magnifique création que nous commettons l’incroyable erreur de considérer comme « normale ». Voyons en nos enfants la perfection qui ne demande qu’à s’épanouir à la lumière de nos regards admiratifs.

 

 

Montrons l’exemple du bonheur. Je me souviens de cette maman qui hurlait aux oreilles de son tout jeune enfant : « calme-toi ! ». Travaillons nous-mêmes à être heureux pour transmettre à nos enfants la conviction qu’ils peuvent l’être aussi. »

 

 

Si vous aussi, vous avez envie de partager une expérience, contactez-moi !

 

 

 

 

C’est simple !

 

 

Étant petite, la cuisine était le pré carré de ma mère. Personne n’avait le droit de la salir ni de s’improviser chef et encore moins d’utiliser des aliments prévus pour un plat bien précis. Tout y était compliqué.

 

 

Bouton simpleLorsque j’ai rencontré mon mari je ne savais rien faire en cuisine. Lui, fils d’un chef étoilé, détenteur d’une maîtrise en hôtellerie et restauration y excellait. Il trouve que tout y est simple. « Je ne maîtrise pas la cuisson des champignons ! » – « Chérie, tu peux les manger crus ! Prépare une sauce vinaigrette et nous aurons une délicieuse entrée ! » Simple, non ?

 

 

Aujourd’hui je suis capable de monter une mayonnaise tout en aidant mes enfants à faire leurs devoirs et je reçois des amis pour dîner sans préavis. A coup de « c’est simple », je trouve que ça l’est devenu.

 

 

Quand vous annoncez à quelqu’un que quelque chose va être long et pénible, il y a de fortes chances qu’il s’oriente vers autre chose. Mais si, en revanche, vous lui dites que ça va être simple, alors vous lui donnerez envie de vous suivre !

 

 

Alors à qui avez vous envie de simplifier la vie cette semaine ?

 

 

Le vide à mon service

 

trou noirLes physiciens vous le diront: l’univers a horreur du vide. Tout vide créé est comblé avec ce qu’il y a autour.

 

 

Vous avez une nouvelle penderie, plus grande avec plus de tiroirs. A peine installée, vous comblez les vides ! Y a-t-il des étagères vides dans votre bibliothèque ? – En général pas pour longtemps !

 

 

Dans la bible il est écrit : donnez et vous recevrez. Est-ce une parole religieuse ou une loi de la physique ?

 

 

En apportant mon aide à une personne aujourd’hui – en lui donnant mon temps, de l’argent, un conseil  – je crée une sorte de « vide » en me défaisant de quelque chose. L’univers ayant horreur de ce vide, quelqu’un comblera ce vide en m’apportant de l’aide ou du soutien.

 

 

La réciprocité, c’est physique. Essayez !