Archives mensuelles : septembre 2015

Chris

Chris

Chris a 30 ans, pèse 35 kilos, mesure 1m50, a 3 cancers à son actif et une maladie génétique rare. Chris est atypique. Au point de faire mentir toutes les statistiques.

 
A son plus jeune âge les médecins lui annoncent une espérance de vie de 30 ans. Il vient de les fêter et  – excusez l’expression – il pète la forme.

 
Du haut de son 1m50, il n’est pas taillé pour le sport de haut niveau. Or, il fait partie de l’élite internationale d’escalade.

 
Avec tous ses soucis il devrait passer son temps sur le canapé d’un psy. Or, il est le préparateur mental de l’équipe de France d’escalade.

 
Lors de ses conférences Christophe Bichet ne donne pas de solutions miracles et surtout n’appelle pas à la pitié. Avec un sourire espiègle, il invite à une hygiène de vie qui marche pour lui : « Dans la vie on joue avec les cartes qu’on a reçues.  Mais au poker on a le choix de se coucher ou de bluffer pour continuer à jouer. »

 

 

C’est un pari qu’il fait tous les jours. Sa façon de jouer en a bluffé plus d’un !
Et vous ? Comment jouez-vous vos cartes ?

 

 

T’es canon

 

Cet été j’ai retrouvé un vieil ami que je n’avais pas vu depuis 20 ans. La première chose qu’il me dit après une grosse étreinte est « Wow, t’es canon ! » – Je pense que c’est très exagéré et je traduis par « t’es pas mal pour une femme de presque 50 ans ».

 

Mais même si le compliment était exagéré, je ne pouvais pas m’empêcher de me tenir un peu plus droite et de me sentir un peu plus jeune. Je me sentais mieux.

 

InfluenceMême si nous ne sommes pas totalement d’accord avec ce qu’on nous dit, cela produit un effet sur nous. Si votre mari vous dit au petit matin: « Oh là là, t’as l’air fatiguée” – devinez à quoi va ressembler votre journée?

 

Est-ce que vous vous rendez compte de l’influence que vous avez sur les personnes autour de vous ? Vous avez le pouvoir de teinter leurs journée en positif ou en négatif.

 

Alors, comment allez-vous utiliser ce pouvoir aujourd’hui – et pour le reste de votre vie?

 

 

Singapour

 

 

contrastes à SingapourD’un côté, un gratte-ciel ultra-moderne. De l’autre un amas de bicoques multicolores. 57 étages en face de 2. Une vision futuriste à droite et à gauche une échoppe sortant tout droit d’un conte des 1001 nuits.

 

Singapour est la ville la plus étonnante que j’ai eu le plaisir de visiter.
Mais ce qui est le plus impressionnant, c’est qu’on passe de Chinatown à Little India en traversant Arab Street. Au sein même de ces rues, les trois cultures sont mélangées. Le temple hindou jouxte une mosquée et au détour d’une rue une église attend les croyants.

 

Singapour, sur ses quelques km2, représente à elle-seule, la paix dans le monde. Tous les ethnies y sont les bienvenues et il y a de la place pour tous.

 

Les cultures se mélangent, se fréquentent et cohabitent sans heurts.
S’ils peuvent le faire, ne le pourrions-nous pas ? Pourquoi ne pas reproduire leur recette dans nos pays, nos villes et nos ruelles ?

 

Pour chacun de nos problèmes, il y a une solution quelque part. Pourquoi s’entêter à réinventer la roue ? Il suffit de dénicher qui l’a trouvée et l’adapter à soi.

 

 

La vague

the ripple effectUn film m’accompagne depuis de nombreuses années. Un garçon de 12 ans reçoit un sujet de devoir pour le moins inhabituel : trouver une solution pour rendre le monde meilleur et la mettre en pratique.

 

Il prend très au sérieux ce devoir et suggère d’aider de façon désintéressée trois personnes qui deviendront ses obligées. Chacune d’entre elles devra passer le relais à trois inconnus qui en feront de même à leur tour.

 

Il ne peut pas changer le monde mais il peut créer une vague qui se perpétuera. Son titre en anglais signifie librement « avancez le paiement » (Pay it forward).

 

J’aime l’idée que ce que nous émettons deviendra une succession de vaguelettes autour de nous, que nous le voulions ou pas.

 
Exemple : je rentre fatiguée du travail, rouspète avec mon enfant à cause d’une chambre mal rangée qui de son côté se bagarre avec son frère qui lui, envoie un ami sur les roses. Ce dernier ne comprend pas ce qui lui arrive et dans sa peine répond à sa mère. Sa mère s’en prend à son père…..

 

A chacun de faire attention à ce qu’il met en mouvement. Et vous ? Quel genre de vagues avez-vous envie de mettre en mouvement dès cette rentrée ?