informations

A la recherche d’informations supplémentaires

Dans toute vente, négociation ou autre discussion il y a un moment où l’autre partie ne partage pas autant les informations dont nous aurions besoin afin de pouvoir avancer.

Souvent, nous nous trouvons à mitrailler l’autre de questions comme : « De combien de produits auriez vous besoin ? », « Quand est-ce que vous en auriez besoin ? », « Où faut-il les livrer ? » et « Comment faut-il les emballer ? ». Il y a des acheteurs qui vous donnent ces informations au compte-goutte – vous avez l’impression de leur extirper les informations sous la torture.  

Une simple technique consiste à passer d’une question creusant les FAITS à une question creusant les SENTIMENTS de votre interlocuteur.

Un exemple : « Combien de personnes vont participer à votre manifestation ? » – « Mon agence RP me dit environ 100 ». – c’est un FAIT.

« Et quel est votre sentiment par rapport à cela ? » – « Et bien, je pense que mon agence RP est un peu optimiste et qu’il n’y aura que 60 à 75 intéressés… »

Vous voyez ? En faisant appel aux « sentiments » de votre interlocuteur, vous obtenez des précisions en sus. Des FAITS vous passez aux SENTIMENTS. Faire appel aux sentiments vous ouvre un monde parallèle bien plus riche en informations que le simple monde des faits. Essayez – vous ne serez pas déçu !