Merci

Un coup de main

 

J’ai quelques personnes dans ma vie qui sont toujours prêtes à me donner un coup de main. Etienne relit et corrige la version française de mes billets depuis presque 5 ans. Et Ed a la gentillesse de corriger la version anglaise depuis sa création en septembre dernier.

 

Ils ne reçoivent RIEN en échange, si ce n’est un grand “Merci” quand la version corrigée me revient. Et voilà le truc : ils n’ATTENDENT rien. Mais pourquoi le font-ils ? – Ce n’est certainement pas moi qui leur traduis leurs documents en allemand en échange.

 

Combien de personnes font des “trucs” pour vous sans s’attendre à un retour ? – La famille qui s’occupe de vos enfants quand vous devez vous absenter, l’ami qui passe pour bouger un meuble lourd, le voisin qui jette un coup d’œil sous le capot de votre voiture quand elle ne veut pas démarrer ?

 
BONNET-NOEL-MERCI
Combien de fois faites-vous quelque chose pour quelqu’un d’autre ? Je pense qu’il y a une parfaite réciprocité entre les faveurs rendues – mais pas forcément avec les mêmes personnes ! Je ne serai jamais capable de rembourser Etienne et Ed pour leur aide, mais j’aide d’autres personnes sur d’autres projets, qui à leur tour en aideront d’autres – le tout s’équilibre, la boucle est bouclée.

 

Aider me rend heureuse et l’on me le rend bien. C’est pourquoi de temps à autre, je prends le temps de remercier les personnes qui m’ont aidée. Et vous ? Qui voudriez-vous remercier en cette saison festive ?
 

 

La reconnaissance

 

 

MerciTout petit, maman nous apprend à remercier pour la tartine, papa pour le ballon qu’il a récupéré dans l’arbre, tonton pour le billet qu’il a glissé dans une enveloppe. La plupart des enfants sont « dressés » à coup de « Merci qui ??? » mais leur apprend-on à dire « Merci la vie »?

 

 

Pourtant, les occasions d’être reconnaissant ne manquent pas : « Merci pour le bel appartement que j’ai la chance d’habiter », « merci pour mes enfants si vivants et plein d’esprit », « merci pour ce travail qui me nourrit », « merci pour ce collègue qui m’encourage quotidiennement ».

 

 

Je viens de résumer un des exercices que Rhonda Byrne propose dans son livre « La Magie ». Vous connaissez peut-être son bestseller « Le Secret ». A mon avis « La Magie » mérite de faire partie de votre bibliothèque de voyage pour cet été.

 

Il s’agit d’une hygiène de vie et d’un exercice qui fait prendre conscience de tout ce qui va bien dans notre vie. Arriveriez-vous à trouver chaque jour, 10 choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant ?

 

 

 

Les encouragements

 

 

PACK SHOT LIVRESSi j’ai aujourd’hui trois livres publiés à mon actif, c’est grâce à Gérard Tabarly. Quand je le remercie, il répond « Mais non, mais non, mais non. Je n’ai rien fait. J’aime regarder les jeunes poulains dans leur enclos et détecter leur talent. Après je ne fais que déverrouiller la barrière. »

 

Vous l’aurez compris, Gérard est aussi un peu poète.

 

Par la suite, quand j’étais découragée par les ventes stagnantes ou bien du peu de couverture médiatique de mes livres, Gérard utilisait une autre image : « Tu sais, c’est comme une pluie de printemps. Il y a d’abord une seule goutte, puis une deuxième, et encore une autre et avant longtemps le sol est tout mouillé ». Une fois de plus il avait raison et l’image est belle.

 

Gérard est à l’honneur aujourd’hui, car on ne remercie jamais assez ces personnes qui ne font « que » nous encourager. Nos parents par exemple. Ils nous encourageaient pour toutes les petites choses apprises, ce qui nous incitait à continuer. Je ne les ai certainement pas assez remerciés.

 

 

Et vous ? Qui allez vous remercier cette semaine pour ses encouragements ? Moi, c’est fait : Merci Gérard.

Merci & Bravo

postit« Comment as-tu appris à manager ? » – je demande à mon ancien patron lors d’un déjeuner amical.

 
Il me répond : « sur le tas ! ».

 
Après réflexion il ajoute qu’en fait son épouse lui avait donné sa première leçon. Il avoue humblement que plus jeune, il faisait pleurer régulièrement son assistante, car de nature exigeante envers lui même et les autres, il ne laisse passer aucune erreur.

 
Son épouse lui demanda très simplement : « Est-ce que tu félicites ton assistante pour le travail qu’elle fait ? » – Une lumière s’alluma et il se trouva bien embarrassé. Décidé à mettre à profit cet enseignement il colla deux post-it dans le tiroir de son bureau. Sur le premier, il avait écrit « MERCI » et sur l’autre « BRAVO ».

 
Il se mit à utiliser ces deux mots dans chacune de ses interactions avec chacun de ses collaborateurs dans le monde (et il en a aujourd’hui 770), sans jamais baisser son niveau d’exigence.

 
Sa carrière ? – fulgurante. Son style de management ? – apprécié par tous.

 
Envie de coller deux post-it sur votre bureau ?