tomate

La Bruschetta

Aujourd’hui un petit voyage culinaire en Italie, pays que j’affectionne non seulement pour la nourriture, mais aussi pour le shopping, l’éternelle bonne humeur des Italiens et cette langue qui a une sonorité que toutes les autres lui envient.

 

 

A court d’idées d’un en cas ? Faites comme les Italiens. Dans la catégorie « plus simple – tu meurs » figure ce petit délice des Italiens. « La bruschetta è così facile da fare e così deliziosa! »

 

On prend un bon pain de campagne, ciapatta ou autre pain de tradition. Vous coupez une tranche généreuse (entre 5 et 10 mm) et la passez au toaster pour la rendre bien croustillante. Vous la posez sur une assiette et  l’imbibez avec votre meilleure huile d’olive (première pression à froid).

 

Vous choisissez des tomates cerise bien, bien faites. Celles qui jouent dans la cour de leurs derniers jours – bien rouges et plein de goût. Vous les coupez en quartiers et vous déposez sur votre pain huilé.

 

 

Vous saupoudrez généreusement avec de la fleur de sel et vous mangez sans attendre. Vous allez non seulement vous lécher les babines mais également chacun de vos doigts qui sera délicieusement huilé et salé !

 

Bon appetito !

Le taboulé

Dans les recettes estivales, le taboulé fait partie des classiques et surtout des inratables, tant que vous avez les ingrédients nécessaires à la maison !
J’espère que vous dégusterez cette recette sous ce soleil que nous attendons avec tant d’impatience.

 

Pour réaliser cette recette en accompagnement, il vous faut :

•    2 bouquets de persil plat
•    1 bouquet de menthe
•    1 ou 2 tomates fermes (un demi concombre & un oignon si vous aimez)
•    Du jus de citron (au lieu du vinaigre de la salade classique)
•    Sel, Huile d’olive
•    1 verre de Boulgour (blé concassé)

 

Lavez & essorez le persil & la menthe (l’essoreuse à salade fera l’affaire). Équeutez le persil et effeuillez la menthe avant de les hacher finement et de les mettre dans un saladier. Coupez les tomates (ainsi que le concombre et l’oignon si vous aimez)  en petits cubes. Ajoutez du sel et de l’huile d’olive. Couvrez et mettez au frais.

 

Faites tremper le Boulgour dans de l’eau froide pendant un quart d’heure. Égouttez (bien le presser pour retirer toute l’eau) et ajoutez au mélange du bol. Assaisonnez avec le jus de citron. Mélangez et goutez pour vérifier l’assaisonnement en huile et sel.

 

Bon appétit.

Les tomates provençales

Des tomates, de l’ail, du vieux pain, du persil (frais ou séché), du sel et de l’huile d’olives sont les ingrédients de cet accompagnement aussi inratable que délicieux !

Vous coupez vos tomates « à la ceinture » en deux moitiés égales et en retirez  le pédoncule avec un couteau pointu. Vous disposez les moitiés face coupée vers le haut dans un plat allant au four et préchauffez celui-ci à 200 degrés. Salez la surface des tomates. Maintenant, préparez la garniture dans un bol :

Pour la garniture j’utilise du vieux pain (blanc, complet, aux graines – tout sauf du sucré – tant qu’il est sec) que j’écrase  en miettes dans un torchon avec un marteau :-).  Pour 6 tomates il faut compter environ une demi-baguette. A cette chapelure on ajouter un bouquet de persil et 3 gousses d’ail hachés ainsi qu’une cuillère à café bombée de gros sel. Un peu de poivre et hop – votre garniture est prête !

Vous avez le choix de mettre l’huile d’olives dans la garniture ce qui a l’avantage que vous pouvez disposer des « tas » de garniture sur les tomates sans qu’elle tombe à côté. Or, elle vous reste collée aux mains par la même occasion ! Personnellement je la dispose très largement sur les tomates, arrose abondamment avec de l’huile d’olives. Et ce qui tombe entre les tomates est délicieusement grillé à la fin de la cuisson et fait le bonheur de la famille !

Vous enfournez entre 20 et 30 minutes selon la taille de vos tomates  – et votre viande se retrouve sur l’assiette avec un compagnon plein de couleur et de saveurs !

Bon appétit.

Soupe de tomates à la citronnelle

En été le palais se réjouit d’un gaspacho bien frais. Mais quand les jours frais arrivent, une petite soupe bien chaude  nous réchauffe bien de l’intérieur.

S’ils vous restent quelques tomates un peu mal en point – comptez environ 2/3 tomates par personne – rien de plus simple que de les couper en 4 et de les poser dans votre Cocotte

Minute. Vous couvrez avec de l’eau et vous y pose 1ou 2 bâtons de citronnelle. Salez, poivrez, faites cuire pendant 15 minutes.

Après cuisson, sortez les bâtons de la soupe avant de la mixer finement.

Servez avec quelques pinons de pin au préalable dorés dans 1 poêle.

Si vous vous sentez très exotiques, alors ajoutez quelques gouttes d’huile d’olives parfumée à la mandarine.